Le «soft power» musclé d’Hillary Clinton

Stéphane Bussard, letemps.ch

La secrétaire d’Etat américaine a achevé vendredi sa tournée de 11 jours sur le continent africain

Hillary Clinton a achevé vendredi au Cap-Vert sa tournée de onze jours dans sept pays d’Afrique subsaharienne. Un marathon diplomatique qui avait pour but de préciser la politique africaine des Etats-Unis. Dans l’archipel du Cap-Vert, la secrétaire d’Etat américaine a déclaré quitter «l’Afrique encore plus stimulée par ce qui nous attend. L’administration Obama, tant dans le discours de la présidence qu’au cours de ma visite, a délivré un message d’amour qui exclut la permissivité.»

Lire l’article

Advertisements

About this entry